⚠️LA COVID19 AURAIT DÉBUTÉ EN MAI 2019 !

Mardi 5 octobre 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

Après analyse des appels d’offre publics chinois🇨🇳, une société de cybersécurité australienne🇦🇺 révèle que les achats de tests PCR à Wuhan et Hubei ont explosé à partir de mai 2019.

Ils ont été de 10,5M$ en 2019, soit 2x le total de 2018

https://asia.nikkei.com/Spotlight/Coronavirus/China-PCR-test-orders-soared-before-first-confirmed-COVID-case

🚨À partir de mai 2019, les commandes de tests PCR ont soudain

▪️doublé dans les universités

▪️quintuplé au Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies

▪️octuplé à l’Université des sciences et technologie de Wuhan

▪️décuplé dans les bureaux d’expérimentation animale.

La société de cybersécurité pense que cette explosion des achats est très probablement liée à l’émergence du #COVID19 dans la province du Hubei en mai 2019.

Donc beaucoup plus tôt que la version officielle de Pékin, qui a déclaré le 1er cas symptomatique à l’OMS le 8 décembre 2019.

Ces révélations tendent à recouper les images satellites des parkings de l’hôpital de Wuhan, qui ont montré une forte augmentation de l’activité à partir d’août 2019, selon une étude réalisée l’année dernière par des chercheurs de Harvard et d’autres institutions.

Le scoop semble d’autant plus sérieux que l’équipe d’analyse est composée d’anciens spécialistes du renseignement américain🇺🇸 britannique🇬🇧 et australien🇦🇺.

⚠️ Notons cependant que ce sont les 3 pays de la nouvelle alliance AUKUS, qui ont intérêt à accuser la Chine🇨🇳 devant le tribunal de l’opinion publique mondiale.