🔴 Retrouvez-moi sur Sciences-Po TV

Lundi 25 octobre 2021

La captation est gérée par les élèves de Sciences Po Paris.

🗣 « Le niveau politique actuel en France est médiocre, il n’y a pas un très haut niveau chez les candidats actuels. Je suis le seul à avoir déjà présenté mon programme. Les autres le cherchent encore. »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Si je me suis engagé en politique, au détriment de ma carrière, c’est pour proposer aux Français de récupérer leur capacité à disposer d’eux-mêmes, récupérer leur souveraineté et leur indépendance. »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Les Français commencent à comprendre que peu importe pour qui ils votent, droite ou gauche, ils ont la continuité de la même politique : celle de l’UE. »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Exemple : si on veut lutter contre les délocalisations industrielles, on doit sortir de la libre circulation des mouvements de capitaux imposée par l’article 63 du TFUE, et donc se libérer de l’Union européenne. »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Si l’on veut augmenter le SMIC, comme tous les candidats ont surenchéri il y a quelques semaines, il nous faut nous libérer de la BCE : Christine Lagarde a bien précisé qu’il n’y aurait pas d’augmentation de SMIC supérieure à l’inflation. »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Il y a de la désinformation pour faire peur au sujet de sortie de l’euro. Perte d’épargne et déflation. C’est faux : plus la monnaie se dépréciera plus nous serons compétitifs, créant exportation et donc emplois ! Le nouveau Franc ne sera dévalué que de 10-15%. »#FA22

🗣 « Avec un franc 10% moins cher que l’euro, les produits français seront ainsi comme soldés de 10% à l’international, favorisant les exportations et donc l’emploi. Les importations les plus chères seront compensées par une baisse de taxes (carburant etc.) »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Concernant l’épargne, sortir de l’euro sera comme quand on y est entrés : transparent et sûr. Grâce à la Lex Monetae : les dettes et les avoirs seront convertis en franc. Les retraites ne souffriront d’aucune perte, je m’y engage ! »#FA22 #SciencesPo

🗣 « Tous les politiques veulent une autre Europe, sauf que pour renégocier les traités il faut l’unanimité, si un État dit non : c’est non. Ça n’arrivera donc pas. »#FA22 #SciencesPo