📰MÉDIAS ASSERVIS

Lundi 24 janvier 2022

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

@EricFottorino, ancien président du directoire de @lemondefr, démonte en direct le bobard de « l’indépendance des journalistes ».

Il fut viré fin 2010 par les actionnaires Bergé-Niel-Pigasse, qui sommèrent son successeur de « soutenir DSK » pour la présidentielle 2012.

https://twitter.com/CPolF5/status/1485331688469184524

⚠️ Cette intervention directe des milliardaires dans le choix des présidents ne fut d’ailleurs pas une découverte pour Éric Fottorino⤵️

En mai 2009, il avait écrit un éditorial reprochant sa « vantardise et sa frénésie » à Nicolas Sarkozy, ce qui provoqua la colère des actionnaires.

En rétorsion :

▪️Le milliardaire Vincent Bolloré, ami de Sarkozy, annonça qu’il cessait de faire imprimer son quotidien gratuit "Direct Matin" sur les rotatives du Monde, provoquant ainsi une perte financière pour le journal dirigé par Éric Fottorino

🔎Source

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Fottorino

▪️Le milliardaire Arnaud Lagardère, autre ami de Nicolas Sarkozy, fit comme Bolloré : il décida que @leJDD "Journal du dimanche", qu’il possédait, ne serait plus imprimé par @LeMonde.

▪️Le milliardaire Bernard Arnault opéra la même sanction avec son propre journal "@LesEchos".

Fottorino résuma cette offensive punitive des 3 milliardaires sarkozystes : « Le pouvoir tentait de nous asphyxier par la voie industrielle ».

✅Mon programme présidentiel #FA22 prévoit expressément de « protéger les journalistes des puissances d’argent » (p.33)

https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2021/10/Asselineau2022_le_programme_v7l.pdf