🤫PIRE QU’EN UKRAINE, MAIS CHUT !

Samedi 12 mars 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Depuis 2015, plus de 10200 enfants yéménites sont morts sous les bombes saoudiennes, dont 47 depuis janvier.

Sans compter les civils.

Indignation des politiques et des médias français ? Zéro.

Sanctions européennes🇪🇺contre l’Arabie ? Zéro

Tour Eiffel illuminée des couleurs yéménites ? Non.

Hôtels de ville illuminés des couleurs yéménites ? Aucun.

Drapeaux yéménites sur les sites officiels, l’application anti-Covid, le revers de veston de Jadot ? Non.

Tribune indignée de BHL exigeant le boycott de l’Arabie ? Non.

Saisie des avoirs financiers de la famille royale de l’Arabie Saouite🇸🇦 placés aux États-Unis ou en Union européenne ? Non

Saisie des yachts ou propriétés des princes ou milliardaires de l’Arabie Saouite🇸🇦 ? Non

Chasse aux Français travaillant dans des entreprises de l’Arabie Saouite🇸🇦 ? Non

Armes envoyées par l’Union Européenne🇪🇺 au peuple yéménite ? Non

⚠️ Pourquoi cet effarant 2 poids 2 mesures entre les situations au Yémen et en Ukraine, alors que celle au Yémen est bien pire qu’en Ukraine ?

1) Parce que l’Arabie saoudite est une chasse gardée des Etats-Unis🇺🇸, tenue à bout de bras et protégée par 84 000 soldats américains🇺🇸 !

2) parce que ces atroces crimes de guerre sont opérés par les forces saoudiennes notamment avec des armes françaises vendues par la France.