🌎TIENS ? ON NOUS DISAIT POURTANT QUE POUTINE ÉTAIT « TOTALEMENT ISOLÉ »

Lundi 28 mars 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Le Monde reconnaît que, dans toute l’Amérique latine, les dirigeants, intellectuels et partis de gauche sont majoritairement pro-Poutine.

L’impérialisme américain🇺🇸 est un sujet qu’ils connaissent.

Le principal journal de gauche mexicain écrit :

« Affaiblir Moscou et donc Pékin, maintenir l’Europe comme unité politique vassale liée à l’OTAN, sont les objectifs stratégiques de Washington dans cette guerre », de même que « le féroce lynchage médiatique du président Poutine. »

Il conclut en soulignant

« la responsabilité historique de Washington et de son complice européen dans le déclenchement de ce douloureux conflit ».

⚠️La presse mexicaine, que Le Monde rapporte en feignant de se pincer le nez, montre que la diversité de la presse française a disparu.