DOUBLE-DISCOURS

Lundi 25 avril 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

2 dirigeants américains🇺🇸 sont allés exiger du PM des Îles Salomon🇸🇧 de renoncer au « Pacte de sécurité » qu’il a signé avec la Chine.

Les Etats-Unis🇺🇸 ont prévenu Pékin qu’ils « riposteraient en conséquence » si la Chine🇨🇳 y établissait « une présence militaire permanente ».

⚠️Cette menace américaine🇺🇸 illustre jusqu’à la caricature le double-discours de Washington sur l’Ukraine et les Îles Salomon.

▪️les Etats Unis🇺🇸 nient que la Russie ait des raisons de s’inquiéter de l’implantation de l’OTAN en Ukraine, alors que Kharkov en Ukraine🇺🇦 n’est qu’à 647km à vol d’oiseau de Moscou !

⚠️Au même moment, les Etats-Unis🇺🇸 se plaignent de la menace que ferait planer l’installation d’une base militaire chinoise… aux Îles Salomon, dont la capitale Honiara, se situe à…9850km de Los Angeles, point le plus proche des États-Unis continentaux !

La distance entre Washington et Honiara est encore plus énorme (13 491 km), les 2 capitales étant quasiment aux antipodes l’une de l’autre.

⚠️Cela signifie que les Etats Unis🇺🇸 jugent toute implantation militaire chinoise, où qu’elle soit dans le monde, comme attentatoire à leur sécurité !

Même en se limitant aux intérêts des alliés des américains🇺🇸 dans le Pacifique Sud, les Îles Salomon se situent à 2858 km de Sydney en Australie🇦🇺, soit une distance 4 fois plus grande que celle entre Moscou et Kiev.

⚠️CE DOUBLE-DISCOURS 🇺🇸 LEUR VALENT L’EXÉCRATION DU MONDE ENTIER HORS OTAN.