LA MÈRE FOUETTARD… À GÉOMÉTRIE VARIABLE

Jeudi 5 mai 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

La présidente non élue de la Commission européenne🇪🇺 vient d’annoncer avec délectation un « 6e paquet de sanctions contre la Russie ».

Ces sanctions exigées par les États Unis🇺🇸 :

  • ne nuisent guère à la Russie
  • nuisent beaucoup aux pays de l’Union Européenne🇪🇺
  • et profitent aux États Unis🇺🇸

Les Français ne réalisent pas bien que les fonctionnaires non-élus de la Commission européenne🇪🇺 adorent prendre des « sanctions ».

Elles leur donnent un sentiment de puissance mondiale, même si elles n’ont quasiment jamais l’effet recherché et nuisent en revanche toujours aux entreprises européennes🇪🇺

La mère Fouettard à la tête de la Commission européenne🇪🇺 peut ainsi se flatter d’avoir fait prendre, au cours des années, de même que son prédécesseur Jean-Claude Juncker ("Drunker" pour les intimes), un paquet de « sanctions » contre des pays du monde entier dont voici la liste :

  • Biélorussie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Burundi
  • Chine
  • Corée du Nord
  • Congo (République Démocratique)
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  • Haïti
  • Iran
  • Liban
  • Libye
  • Mali
  • Moldavie
  • Montenegro
  • Myanmar
  • Nicaragua
  • Républiques du Donbass
  • Russie
  • Serbie
  • Soudan
  • Sud-Soudan
  • Syrie
  • Tunisie
  • Turquie
  • Venezuela
  • Zimbabwe

Les pays qui sont ainsi sanctionnés par l’UE - donc par la France -

▪️le sont à l’insu des Français et en dehors de tout débat parlementaire en France

▪️correspondent en totalité à « l’agenda » américain.

La mère Fouettard de Bruxelles sanctionne, mais à géométrie variable…

On cherchera donc en vain dans cette liste des « sanctions » contre :

▪️les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN, dont les guerres illégales et terriblement meurtrières, ont pourtant fait plusieurs millions de morts civils.

Notamment en Irak, Afghanistan, Libye, Yémen, etc.