LA MÈRE FOUETTARD… À GÉOMÉTRIE VARIABLE

Jeudi 5 mai 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

La présidente non élue de la Commission européenne🇪🇺 vient d’annoncer avec délectation un « 6e paquet de sanctions contre la Russie ».

Ces sanctions exigées par les États Unis🇺🇸 :

  • ne nuisent guère à la Russie
  • nuisent beaucoup aux pays de l’Union Européenne🇪🇺
  • et profitent aux États Unis🇺🇸

Les Français ne réalisent pas bien que les fonctionnaires non-élus de la Commission européenne🇪🇺 adorent prendre des « sanctions ».

Elles leur donnent un sentiment de puissance mondiale, même si elles n’ont quasiment jamais l’effet recherché et nuisent en revanche toujours aux entreprises européennes🇪🇺

La mère Fouettard à la tête de la Commission européenne🇪🇺 peut ainsi se flatter d’avoir fait prendre, au cours des années, de même que son prédécesseur Jean-Claude Juncker ("Drunker" pour les intimes), un paquet de « sanctions » contre des pays du monde entier dont voici la liste :

  • Biélorussie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Burundi
  • Chine
  • Corée du Nord
  • Congo (République Démocratique)
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  • Haïti
  • Iran
  • Liban
  • Libye
  • Mali
  • Moldavie
  • Montenegro
  • Myanmar
  • Nicaragua
  • Républiques du Donbass
  • Russie
  • Serbie
  • Soudan
  • Sud-Soudan
  • Syrie
  • Tunisie
  • Turquie
  • Venezuela
  • Zimbabwe

Les pays qui sont ainsi sanctionnés par l’UE - donc par la France -

▪️le sont à l’insu des Français et en dehors de tout débat parlementaire en France

▪️correspondent en totalité à « l’agenda » américain.

La mère Fouettard de Bruxelles sanctionne, mais à géométrie variable…

On cherchera donc en vain dans cette liste des « sanctions » contre :

▪️les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN, dont les guerres illégales et terriblement meurtrières, ont pourtant fait plusieurs millions de morts civils.

Notamment en Irak, Afghanistan, Libye, Yémen, etc.

Revenir en haut