LA CHUTE FINALE

Dimanche 8 mai 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Dans cet essai publié en 1976, Emmanuel Todd prophétisa la fin de l’URSS, notamment du fait de la hausse de la mortalité infantile.

Ce fait unique pour un pays développé prouvait que toute la structure technique et industrielle soviétique tombait en décrépitude.

En mai 2022, et depuis quelques semestres, c’est en France que l’on constate une remontée de la mortalité infantile.

Ce phénomène est rarissime pour un pays développé puisqu’il témoigne d’une dégradation des conditions de suivi médical, de santé et d’hygiène pourtant acquises.

⚠️ Gêné aux entournures, -parce que beaucoup d’observateurs ont en mémoire l’analyse de Todd qui se révéla si prémonitoire-, le journal @lemondefr qualifie d’« INTRIGANTE » cette remontée de la mortalité infantile en France, que l’on ne constate pas chez nos voisins allemands.

Quelles que soient les explications conjoncturelles des tenants de l’idéologie dominante, toute personne lucide sent bien que cette remontée de la mortalité infantile en France est de mauvais augure.

🚨 Comme en URSS en 1976, c’est le symptôme d’une décrépitude plus générale.

Ce symptôme est celui :

  • de la démolition délibérée de l’hôpital et des services publics
  • des choix budgétaires scandaleux imposés par les États Unis🇺🇸 et l’Union Européenne🇪🇺 : des milliards € pour OTAN, l’Union Européenne🇪🇺, Ukraine, et toujours moins pour la France🇫🇷
  • de la déliquescence de l’État
  • du désespoir des Français