📈AGGRAVATION CONFIRMÉE SUR LES TAUX D’INTÉRÊT

Samedi 14 mai 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Le taux souverain français🇫🇷 sur les OAT à 10 ans a atteint 1,61% sur les marchés le 6 mai, un plus haut depuis presque 8 ans (été 2014).

Mais il y a 8 ans, l’encours de dette à refinancer était beaucoup plus faible.

https://t.co/sOjMGVpAcN

⚠️Cette remontée rapide et préoccupante des taux d’intérêt se déroule alors que la BCE🇪🇺 n’a toujours pas remonté ses taux, même si cette anticipation est déjà prise en compte en partie (mais probablement pas tout à fait) dans les prix de marché.

🚨Depuis janvier, le taux souverain sur la France a donc grimpé de +1,5 point.

Je rappelle que le Gouverneur de la Banque de France sonne l’alarme : une hausse de 1 point coûte +40Mds€ PAR AN d’intérêts au bout de 10ans, soit le budget des armées. 1,5 point c’est +60Mds€/an.

Rien n’interdit hélas de penser que ce taux d’intérêt va continuer à grimper.

S’il devait atteindre 3% comme au début 2012 (cf.graphique ci-dessous), la hausse depuis janvier 2022 serait de 3 points, ce qui nous coûterait la somme colossale de +120 Mds€ d’intérêts/an.