🚨 IL FAUT UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE IMMÉDIATE SUR CES INTERROGATIONS ALARMANTES

Vendredi 20 mai 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

💉 Les données sanitaires au Royaume Uni🇬🇧 donnent à penser qu’une dose de rappel Pfizer

  • peut renforcer le système immunitaire à très court terme
  • mais le faire décliner ensuite très vite

⚠️ Ces données sanitaires suggèrent donc que la population vaccinée

▪️aurait désormais besoin d’un cycle sans fin de rappels pour renforcer sans cesse son système immunitaire défaillant

▪️aurait un système immunitaire fragilisé par rapport à celui de la population non vaccinée.

⚠️La population ayant reçu 3 injections ARNm pourrait donc être victime d’un syndrome d’immunodéficience acquise :

  • entraînant la perte de cellules immunitaires
  • rendant vulnérable à d’autres infections opportunistes et au développement de certains types de cancers.

⚠️Les données sanitaires du Royaume Uni🇬🇧, quoi que déjà bien documentées, sont constamment mises à jour.

Il faut les comparer avec les données dans d’autres pays (Japon🇯🇵 Corée du Sud🇰🇷 Allemagne🇩🇪 États Unis🇺🇸 etc.)

Mais les interrogations sont suffisamment graves pour que les sénateurs lancent au plus vite une mission d’enquête