🚨LA COUR DES COMPTES AFFOLÉE PAR LA QUASI-FAILLITE OÙ MACRON A PLONGÉ LA FRANCE

Vendredi 8 juillet 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Selon la Cour, la dette publique a grimpé de +15,1 pts en 2020-21, soit +440 Mds

Elle atteint 112,5 % PIB fin 2021, alors qu’elle ne doit pas dépasser 60% selon Maastricht !

Cette envolée résulte

▪️du confinement délirant de toute la population pour cause de Covid-19 et du "quoi qu’il en coûte" qui a versé des milliards pour ne rien faire

▪️de la peur de Macron

Sachant qu’il est profondément haï, il lâche des milliards € à la moindre grève dure.

En 2021, les dépenses hors crise sanitaire ont explosé de +5,1%

▪️de l’incompétence de Macron et de ses ministres, en finances comme dans le reste.

⚠️Le narratif des médias est que Macron serait un homme hyper-intelligent et compétent, alors qu’il n’est qu’une nullité venimeuse.

La Cour des Comptes s’affole d’autant plus qu’elle constate :

⚠️que les marges de manœuvre financières sont désormais nulles

⚠️mais que le gouvernement Borne continue de multiplier les dépenses à coups de dizaines de Mds€, sans donner un cap clair et précis sur les économies à mener.

⚠️Les magistrats de la Cour montrent aussi qu’ils ne croient pas du tout aux prévisions de croissance de Le Maire d’une croissance 2022 à 2,5 % et un déficit stabilisé à 5 %.

⚠️Tout ça est jugé poliment «  bien trop optimiste », pour ne pas dire que c’est carrément mensonger.

🚨Jugeant que la hausse des taux d’intérêt va beaucoup renchérir le coût de la dette au cours des années, la Cour conclut qu’il faut redresser les comptes en urgence afin de ne pas « menacer la souveraineté  » de la France.