🚨DRAMATIQUE IRRESPONSABILITÉ

Mardi 19 juillet 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Depuis que j’ai créé l’UPR, je me heurte à des journalistes qui

▪️pensent qu’un responsable politique qui propose de sortir de l’€

- ne peut pas raisonnablement y croire

- ne le dit que pour attirer les votes d’électeurs nostalgiques ou xénophobes

▪️voient dans l’évolution du RN la confirmation de leur vision ultra-politicienne.

🔎 Il est vrai que Mme Le Pen a expliqué qu’elle a « officiellement et définitivement renoncé à sortir de l’euro parce que les Français sont attachés à la monnaie européenne. »

Point barre.

▪️Ce type de raisonnement, tenu par des journalistes, Mme Le Pen et beaucoup d’autres dirigeants politiques, ne prouve qu’une chose : ces personnes ont refusé d’entrer dans le détail de l’euro.

⚠️Ils ne comprennent pas les problèmes redoutables de viabilité de l’€ à long terme

Prenons une image.

Un dirigeant politique qui refuse de proposer de sortir de l’euro au motif que les Français y seraient attachés est comparable à un ministre de la Santé qui refuserait de lutter contre le tabac au motif que les Français seraient attachés à la cigarette.

Quant à moi, je ne fais pas de la politique pour accéder à tout prix aux honneurs et à l’argent, quitte à abandonner mes analyses et mes convictions en cours de route !

⚠️Depuis 15 ans, je fais de la politique pour sortir la France du désastre dans lequel l’Union Européenne🇪🇺 et l’€uro la plongent

De ce point de vue, peu m’importe qu’une majorité de Français seraient attachés à l’€ [cela reste d’ailleurs à prouver !].

Car je sais

⚠️ que l’€ n’est pas viable sur long terme

⚠️ que plus le temps passe, plus l’€ détériore notre économie et vide de sens notre démocratie

À cet égard, il est utile de comparer :

▪️l’article ultra-politicien du Monde du 1er janvier 2022 (joint au premier tweet du présent thread)

▪️ et cet article paniqué des Échos de ce 18 juillet, qui évoque la possible « chute de la zone euro » et sa « situation alarmante ».

🚨 Les électeurs français réalisent-ils bien la dramatique irresponsabilité de notre classe politique et médiatique ?

➡️ En janvier, Le Monde les entretenait dans l’illusion que nul ne voulait plus sortir de € (en cachant bien sûr l’existence de l’UPR), idée désormais démodée.

➡️ mais en juillet, après que les Français ont réélu Macron et lui ont donné une majorité relative à l’Assemblée, Les Échos avouent l’extrême gravité de la situation de l’€ !

⛔️On m’a empêché d’être candidat. On a caché nos analyses et propositions.

Car nous avons raison.