LES LEÇONS DE MORALE DES ÉTATS-UNIS

Mardi 16 août 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Le 12 mai 1996, alors qu’elle était ambassadrice des États Unis🇺🇸 à l’ONU🇺🇳, Madeleine Albright répondit aux questions de la journaliste Lesley Stahl dans l’émission de CBS 60Minutes.

La journaliste posa une question sur l’effet des sanctions des États Unis🇺🇸 contre l’Irak⤵️

morale

Question - Nous savons que 500.000 enfants irakiens sont morts [à cause des sanctions américaines].

500-000

Q - Cela fait plus que les enfants qui sont morts à Hiroshima.

500-000-2

Q - Est-ce que cela en valait la peine ?

500-000-3

Réponse de Madeleine Albright - Je crois que c’est un choix très difficile mais ON PENSE QUE ÇA EN VALAIT LA PEINE.

500-000-4

Les exactions commises par les États-Unis, en Irak à l’époque comme au Vietnam et Cambodge dans les années 1960, ou en Afghanistan, Libye, Syrie, etc. depuis lors, se comptent en millions de morts civils, dont des centaines de milliers de femmes et d’enfants.

500-000-5

En 1971, la presse occidentale, relativement assez libre et indépendante des pouvoirs et des puissances d’argent, élabora la « Charte de Munich »de la déontologie du journalisme.

⚠️La relecture des 10 DEVOIRS DES JOURNALISTES révèle tristement à quel point cette éthique a disparu

500-000-6

500-000-7

6 mois après cette Charte de Munich, la presse américaine🇺🇸 publia, entre autres, cette photo poignante, prise le 8 juin 1972 à Trảng Bàng.

On y voyait des enfants,dont la petite Phan Thị Kim Phúc âgée de 9 ans, hurlant de peur et de douleur sous un bombardement au napalm de l’armée américaine🇺🇸.

500-000-8

Cette photo remporta le Prix Pulitzer et fit le tour du monde.

Toute la presse la diffusa et elle contribua, avec tant d’autres articles et reportages, à la défaite des États Unis🇺🇸 et à la fin de la guerre du Vietnam🇻🇳.

Les dirigeants se résolurent à ne pas laisser cela se reproduire ailleurs.

Dès lors, les interventions militaires américaines🇺🇸 à l’étranger ont été verrouillées médiatiquement :

▪️avec un contrôle de + en + strict des journalistes habilités à se rendre dans les zones de guerre, allant jusqu’à l’interdiction pure et simple

▪️avec l’élaboration de « narratifs »

Depuis la guerre du Vietnam, l’armée américaine a réfléchi aux moyens médiatiques à mettre en œuvre pour convaincre le public du caractère positif de ses opérations :

⚠️ les images de destruction, de cadavres et de violence sont désormais systématiquement censurées.

⚠️en revanche, les progrès techniques sont largement présentés et acclamés.

L’objectif est de convaincre le citoyen-téléspectateur que la guerre américaine est une guerre propre, qui détruit avec précision des bâtiments mais épargne les hommes, y compris les militaires ennemis.

⚠️ Aucun bilan précis des morts et des blessés n’est plus fourni.

À titre d’exemple, le nombre un peu précis des victimes irakiennes reste encore inconnu plusieurs années après la fin de la Guerre du Golfe.

▪️Source :

https://enseignants.lumni.fr/fiche-media/00

La prise de contrôle des médias et leur assujettissement quasi-total aux « narratifs » et aux objectifs de l’impérialisme américain a connu plusieurs temps forts qui ont progressivement resserré le garrot sur la liberté d’opinion et d’expression dans le monde occidental.

Principales étapes

▪️1re GUERRE DU GOLFE

(août1990-février1991)

suite à l’invasion du Koweït par l’Irak.

Elle a optimisé la conception de mensonges officiels -les « narratifs »- pour remporter l’adhésion du public naïf en jouant sur l’émotionnel ⤵️

500-000-9

▪️ATTENTATS DU 11/9/2001

Tout doute légitime sur les incohérences de la version officielle des événements est interdite.

Le Patriot Act a installé une surveillance inouïe (1,7 milliard de communications/jour enregistrées par NSA en 2010), y inclus la presse

act

▪️GUERRE D’IRAK

ou 2e Guerre du Golfe

(mars 2003-déc.2011)

Le nombre de morts varient énormément selon les sources :

⚠️1re Guerre du Golfe

25.000/100.000 morts militaires

4.000/400.000 morts civils

⚠️Guerre d’Irak

21.000/26.000 morts militaires

100.000/1.200.000 morts civils

500-000-11

⚠️Le nombre considérable de morts de ces conflits résulte du mode opératoire de l’armée américaine🇺🇸

Comme vu en 1944 en Europe,

dans les années 1960-70 au Vietnam et Cambodge,

dans les années 1990-2000 au Moyen-Orient, les américains🇺🇸 adorent larguer des tapis de bombes depuis 8.000m d’altitude.

⚠️ Ce procédé permet aux États Unis🇺🇸 de réduire un pays en cendre (Allemagne et Japon 1945, Irak en 2003, etc.) et de triompher aisément de leurs adversaires, tout en réduisant à presque rien le nombre de morts chez leurs propres soldats.

🔎 Un exemple parmi tant d’autres ⤵️

500-000-13

⚠️Pour quantifier la violence des interventions américaines🇺🇸, des experts ont calculé en mai 2021 que l’armée de l’air américaine🇺🇸 a largué 326.000 bombes sur la tête d’êtres humains d’autres pays au cours des 20 ans 2001-2020.

💥Soit une moyenne de 45 BOMBES LARGUÉES CHAQUE JOUR PENDANT 20 ANS.

500-000-14

⚠️Il est essentiel de comprendre POURQUOI les Américains ont pu larguer 45 bombes/jour sur des populations civiles au cours des 20 dernières années, causant plusieurs centaines de milliers de morts femmes et enfants, sans que la conscience des peuples du monde ne se révolte.

500-000-15

Ce scandale tient précisément dans le verrouillage des médias occidentaux auquel se sont attelés les dirigeants américaine🇺🇸 après la défaite au Vietnam, comme je l’ai décrit plus haut.

Dans beaucoup de pays, dont la France🇫🇷, des oligarques américano🇺🇸 européens🇪🇺 ont racheté des médias publics ou créé les leurs.

Sous l’effet de ce que l’on a appelé le « gouvernement économique de la presse » dans les années 1990, et avec le triomphe de l’idéologie ultra-libérale et néo-conservatrice américaine🇺🇸 consécutif à l’effondrement de l’URSS, les lignes éditoriales ont commencé à s’infléchir toutes dans le même sens.

Les journalistes professionnels exerçant au mieux leur conscience professionnelle, conformément à la Charte de Munich, ont été peu à peu évincés au profit de journalistes plus jeunes, éduqués au conformisme pro États Unis🇺🇸 pro Union Européenne🇪🇺 le plus strict et à singer les pires travers des médias américains🇺🇸.

⚠️ LA CHARTE DE MUNICH elle-même, qui était l’honneur de la profession, N’EST PLUS ENSEIGNÉE, semble-t-il.

C’est du moins ce que j’ai constaté avec stupéfaction lors de la conférence de presse inaugurale de ma campagne présidentielle en 2017 ⤵️

⚠️ Cette déchéance accélérée du journalisme a conduit à un effondrement de la confiance des peuples occidentaux dans leurs médias.

En mai 2022, moins d’un Français sur deux dit avoir confiance dans le travail des journalistes sur la politique… ⤵️

500-000-17

⚠️L’affaire ukrainienne a une conséquence imprévue : la reprise des « narratifs » mensongers des Etats Unis🇺🇸 de l’Union Européenne🇪🇺 et de l’OTAN est tellement grossière que même les plus naïfs voient qu’il ne s’agit plus de journalisme mais de propagande.

500-000-18

Ainsi lorsque Biden annonce vouloir faire juger Poutine pour « crime de guerre », le travail d’un vrai journaliste aurait dû être

▪️non pas de relayer l’information sans commentaire

▪️mais de l’étudier de façon sérieuse et faire des comparaisons entre les interventions russes🇷🇺 et américaines🇺🇸.

⚠️Un vrai journaliste comparerait

▪️ 🇺🇸 1re Guerre du Golfe

6 mois 26 j

Morts militaires 25.000/100,000

Morts civils 4000/400.000

▪️🇷🇺 Ukraine

5 mois 18j au 12/7/22

Morts militaires 30,000/40.000

Morts civils 5024

Sources

https://ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/guerre-en-ukraine-le-tres-complique-decompte-des-morts

🚨 Cette comparaison fait ressortir que

⚠️contrairement au « narratif »,

la durée de l’opération russe en Ukraine n’est pas spécialement longue.

Au contraire : la 1re Guerre du Golfe avait été plus longue et la 2e bien plus encore (8ans 9 mois !!)

⚠️contrairement au « narratif »,

l’intervention russe🇷🇺 est beaucoup moins meurtrière que l’intervention américaine🇺🇸

▪️Militaires : LES RUSSES font 1 à 2 FOIS MOINS DE MORTS MILITAIRES que n’en font les américains🇺🇸

▪️Civils : LES RUSSES font 6 À 7 FOIS MOINS DE MORTS CIVILS que n’en font les États Unis🇺🇸

Revenir en haut