🇩🇪16 GUILDES D’ARTISANS DEMANDENT À SCHOLZ L’ARRÊT DES SANCTIONS CONTRE LA🇷🇺 :

Vendredi 19 août 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

« VOULEZ-VOUS VRAIMENT SACRIFIER VOTRE PAYS ? »

L’association des 16 guildes d’artisans du district de Halle publie dans la presse allemand🇩🇪 une lettre ouverte à Olaf Scholz d’un ton particulièrement cinglant.

⚠️EXTRAITS DE LA LETTRE OUVERTE

« En tant qu’artisans, nous savons par nos nombreuses conversations avec nos clients, que la grande majorité [des Allemands] n’est pas disposée à sacrifier son niveau de vie si durement gagné pour l’Ukraine. Ce n’est pas notre guerre ! »

« Voulez-vous être le chancelier qui aura conduit l’Allemagne à la ruine ? Voulez-vous vraiment sacrifier votre pays ? »

La lettre poursuit en dénonçant l’attaque de la Russie🇷🇺 contre l’Ukraine🇺🇦 comme un crime grave et « une violation manifeste de l’article 2 de la Charte des Nations Unies »

Cependant, les 16 guildes d’artisans se déclarent « inquiètes pour l’avenir de nos enfants et petits-enfants, inquiètes pour la pérennité de nos entreprises, inquiètes pour notre pays ».

Puis elles lancent qu’« on ne peut pas parler d’un État démocratique sans faille en Ukraine ».

Les 16 guildes signataires se réfèrent à une publication de Transparency International, qui classe l’Ukraine à la 122e PLACE en matière de CORRUPTION en 2021. Aucun autre pays européen ne fait pire.

🚨Elles s’écrient :

« ET VOUS VOULEZ METTRE L’ALLEMAGNE EN DANGER POUR ÇA ?! »

Les 16 associations concluent :

« Si les prix continuent d’augmenter, le salaire moyen ne sera bientôt plus en mesure de subvenir aux besoins. Même le travail manuel normal et naturel deviendra inabordable, ce qui conduira à des licenciements et à la fermeture d’entreprises. »

Le ton presque insultant de cette lettre ouverte de 16 guildes d’artisans à Scholz est révélateur d’une EXASPÉRATION QUI MONTE CONTRE LA POLITIQUE DES SANCTIONS, non seulement dans le peuple allemand🇩🇪 mais aussi dans le monde des affaires allemandes🇩🇪, des artisans jusqu’aux grands groupes.