🤥MENTEUR PATHOLOGIQUE

Samedi 10 septembre 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

En appelant à "consommer français", Macron prend le contrepied exact de toute l’idéologie européiste dont il est le plus ardent soutien par ailleurs

▪️c’est contraire au principe de

liberté de circulation des marchandises inscrit dans le Traité de Rome 1957

▪️c’est contraire en particulier à l’article 34 du Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne🇪🇺 (TFUE) qui pose cette libre circulation des marchandises : « Les restrictions quantitatives à l’importation ainsi que toutes mesures d’effet équivalent sont interdites entre les États membres ».

▪️c’est également contraire au principe de libre concurrence consacré par les articles 101 et 102 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne.

▪️c’est contraire à toute la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union Européenne🇪🇺 (Cour de Justice de l’Union Européenne) qui combat toujours toute tentative de protectionnisme ouvert ou suggéré.

Macron peut lancer des appels dans le vide, mais c’est encore une fois une écœurante manipulation médiatique.

Car cela ne peut en rien changer les circuits d’approvisionnement et de distribution des produits alimentaires disponibles en grandes surfaces ou commerces de proximité.

Depuis la création du Marché Commun en 1957, la part de marché des fruits et légumes produits en France🇲🇫 dans la consommation métropolitaine a évolué ainsi :

1957 : plus de 90%

2000 : 66%

2016 : 51%

2022 48% ?

Désormais près de 3 fruits sur 4 mangés en France vient de l’étranger.

⚠️Cette substitution de la production agricole étrangère à la production française🇲🇫 s’est accélérée depuis l’introduction de l’euro, trop cher pour la compétitivité intrinsèque de l’économie française.

En 16ans (2000-2016), les importations agro-alimentaires ont été presque multipliées par 2