🤬LOLA : UN DRAME « INTOLÉRABLE » MAIS TOLÉRÉ

Mardi 18 octobre 2022

François Asselineau @UPR_Asselineau

Brigitte Macron a qualifié d’« intolérable » l’assassinat sordide de la jeune Lola (12ans).

Mais il est toléré de fait, car il s’inscrit dans une longue liste de crimes résultant de la non-application de nos lois.

La criminelle présumée, de nationalité algérienne, qui a avoué à la police, avait en effet été interpellée dans un aéroport français le 21/8/22 pour défaut de titre de séjour.

Une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) lui avait alors été notifiée automatiquement.

Mais, comme elle n’avait aucun antécédent judiciaire et qu’elle n’était connue de la police française qu’en tant que victime, l’OQTF avait été délivrée avec un délai de retour de 30 jours dans son pays.

⚠️C’est la première "tolérance", qui s’est révélée très grave pour la suite

Car un tel délai de 30 jours revient à ne pas appliquer la loi.

Il vide en partie de sens le document officiel permettant d’accéder au territoire national, puisqu’il autorise de facto toute personne à venir séjourner en France pendant 30 jours, avec ou sans autorisation !

Un tel laxisme ne se retrouve pas ailleurs.

Dans la quasi-totalité des pays du monde, un voyageur arrivant de l’étranger sans les documents officiels exigés par la loi du pays pour entrer sur le territoire national, est placé en zone de transit et refoulé par le premier avion.

Ce délai de 30 jours a 2 conséquences graves

1️⃣il discrédite nos lois d’entrée sur le territoire national.

Dans le monde entier, les candidats à l’immigration illégale savent qu’il est bien plus facile et moins risqué de s’introduire illégalement en France qu’en Australie🇦🇺 Nouvelle-Zélande🇳🇿 Japon🇯🇵 Corée du Sud🇰🇷 États Unis🇺🇸etc.

2️⃣ ce délai est entouré d’un tel luxe de dispositions protectrices des "droits" des illégaux ayant reçu une OQTF qu’il leur permet de s’évanouir tout bonnement dans la nature.

On a même le sentiment que la réglementation est faite pour ça !

demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/o

La personne sans papiers ayant reçu une OQTF peut ainsi se déplacer LIBREMENT ET SANS SURVEILLANCE EN FRANC🇫🇷 [ET DANS L’Union Européenne🇪🇺] pendant 30 jours.

La seule contrainte est que le préfet PEUT exiger qu’elle se présente au maximum 3 fois/semaine en préfecture, commissariat ou gendarmerie.

Ajoutons que l’étranger ayant une OQTF est censé organiser lui-même son départ et peut profiter du délai de 30 jours

▪️soit pour lancer des procédures juridiques (contestation du bien-fondé de l’OQTF, dépôt d’une demande d’asile politique, etc.) qui reportent le délai d’autant

▪️soit pour passer dans un autre pays de l’Union Européenne🇪🇺 et revenir en France ensuite.

Cf. art.77 du TFUE🇪🇺

"1.L’Union développe une politique visant

a) à ASSURER L’ABSENCE DE TOUT CONTRÔLE DES PERSONNES, quelle que soit leur nationalité, lorsqu’elles franchissent les frontières intérieures"

⚠️Le délai de 30 jours, et les facultés inouïes (introuvables ailleurs sauf dans des pays de l’Union Européenne🇪🇺) offertes aux illégaux de faire obstacle à leur expulsion, expliquent que le pourcentage d’OQTF suivies d’effet est infime.

Selon le rapport Sénat du 18/11/2021, il était de 6,9% en 2020

⚠️La réalité de la situation est donc que plus de 90% des Obligations de Quitter le Territoire Français ne sont pas suivies d’effet.

C’est la 2e "tolérance", tolérée par Macron.

Elle résulte de l’esprit d’abandon des dirigeants français qui plient devant les lobbys et la CEDH

⚠️ Nous sommes en effet dans la situation où les dirigeants français tolèrent que les Français ne soient DE FACTO plus maîtres de qui entre et s’installe sur le territoire national.

⚠️ Une telle situation ne serait pas tolérée dans la quasi-totalité des États du monde.

⚠️Ceux qui entravent ce droit souverain des Français à décider de qui peut venir s’installer en France🇫🇷 sont

1️⃣ L’Union Européenne🇪🇺 qui nous impose l’absence de contrôle aux frontières intérieures de l’UE (articles 67, 77 et 78 TFUE)

2️⃣la CEDH, infiltrée par les ONG de Soros, qui entrave les expulsions

3️⃣les associations de soutien aux migrants

▪️qui exercent un lobbying constant pour obtenir une réglementation exagérément protectrice des illégaux

▪️qui donnent à ceux-ci toutes les astuces pour contourner la loi

▪️et qui bénéficient généralement de fonds publics pour cela !

🚨CONCLUSION

La France est déchirée entre 2 visions antagonistes et excessives

▪️ceux qui attribuent aux immigrés et clandestins tous les crimes commis.

Ce qui est faux.

▪️ceux qui nient qu’il y a une surreprésentation de cette population dans les prisons.

Ce qui est vrai.

🚨En renonçant à faire respecter la loi avec logique et rigueur, parce qu’ILS SE SOUMETTENT à

  • l’Union Européenne🇪🇺
    - la Cour Européenne des Droits de l’Homme
    - le lobby associatif ne représentant nullement la majorité des Français

les dirigeants "tolèrent" que la France🇫🇷 dérive vers une pré-guerre civile.

IL FAUT RESTAURER LA LOI !