⚠️LA CHINE REFUSE À L’AVION DU VICE-PREMIER MINISTRE POLONAIS LE SURVOL DE SON TERRITOIRE

Jeudi 20 octobre 2022

Par/François Asselineau @UPR_Asselineau

Pékin a ainsi contraint Mariusz Blaszczak,vice-PM et ministre de la Défense polonaise🇵🇱, à annuler sa visite à Séoul en Corée du Sud🇰🇷 motivée par l’achat massif d’armement par Varsovie.

Séoul en Corée du Sud🇰🇷 a refusé de commenter cet affront diplomatique majeur et Varsovie en Pologne🇵🇱 l’a nié, en invoquant de simples « problèmes techniques ».

⚠️Mais c’est une sérieuse mise en garde de Pékin contre ces 2 pays qui obéissent aux injonctions américaines🇺🇸 de faire la guerre à la Russie, par Ukraine🇺🇦 interposée.

Or les 2 États encourent de très sérieux inconvénients à se brouiller avec Pékin :

▪️la Corée du Sud🇰🇷 a un besoin vital de la Chine🇨🇳 pour raisonner la Corée du nord🇰🇵, qui vient de tirer un nouveau missile le 14 octobre, et de faire des manœuvres militaires à la frontière

▪️la Pologne bénéficie à plein du « partenariat stratégique Chine🇨🇳 Pologne🇵🇱 » signé en 2011, à l’origine de la forte croissance des investissements chinois🇨🇳 en Pologne🇵🇱, qui ont atteint en 2020 le même niveau qu’en France🇫🇷.

La Pologne🇵🇱 dépend désormais beaucoup des produits et de la technologie chinoise🇨🇳

https://euractiv.fr/section/commer

La gifle administrée par la Chine🇨🇳 au vice-PM polonais🇵🇱 est un message diplomatique typique de la manière chinoise.

🧐Il contient

▪️des menaces de rétorsion contre la Pologne🇵🇱 et la Corée du Sud🇰🇷, en leur enjoignant de calmer le jeu plutôt que l’envenimer

▪️un soutien ferme à la Russie🇷🇺

Mais tout reste dans l’implicite