🧐ENQUÊTE ÉTRANGEMENT AU POINT MORT, 1 MOIS APRÈS L’ATTENTAT CONTRE NORDSTREAM 1 & 2

Mercredi 26 octobre 2022

Par/François Asselineau @UPR_Asselineau

Danemark🇩🇰 et Suède🇸🇪 ont révélé

▪️que les gazoducs ont été endommagés, le 26/9, par « plusieurs centaines de kilos » d’explosifs

▪️que seul un État a pu faire ça.

Depuis, c’est silence radio.

Les attentats ont eu lieu dans des eaux internationales mais dans la Zone Économique Exclusive (ZEE) du Danemark🇩🇰.

L’enquête est menée par 3 États Danemark🇩🇰 Suède🇸🇪 Allemagne🇩🇪.

Ils ont refusé à la Russie🇷🇺 d’y participer et même d’en être informée alors qu’elle est la 1re concernée car les gazoducs lui appartiennent.

Danemark🇩🇰 Suède🇸🇪 Allemagne🇩🇪 font preuve d’une extraordinaire prudence dans leurs communications publiques.

▪️la marine danoise🇩🇰 a dit officiellement que « la raison en est simplement que nous devons être absolument sûrs. Les résultats devront reposer sur des faits incontestables et non sur des spéculations. »

Selon le Commandant danois🇩🇰 Kristoffersen, il est peu probable que les enquêteurs fassent d’autres annonces sauf s’ils récupèrent une preuve flagrante.

Il a précisé que « les découvertes non coordonnées pourraient conduire à des réactions qui seraient inopportunes à ce stade. »

▪️De son côté, le gouvernement allemand🇩🇪 a souligné que la complexité de l’examen des sites des dommages « ne permettra presque certainement pas de faire des déclarations fiables à court terme sur la paternité » ou sur l’auteur des attaques.

Que de lâcheté et de gêne dans cette déclaration !

▪️Dans les jours qui suivirent, les médias, relayant l’AFP, martelèrent dans l’opinion que

  • la Russie était « l’objet de tous les soupçons »
  • elle avait en outre le culot d’accuser les États-Unis de ce sabotage
  • mais Washington dénonçait cette désinformation

https://lepoint.fr/monde/fuites-s

▪️mais cette insinuation n’a pas pris dans les opinions occidentales, pour 2 raisons principales

➊ parce qu’il est difficile à croire qu’un État détruise ses propres gazoducs d’une valeur de 15Mds$, et alors que son intérêt est au contraire de les garder comme moyen de pression !

➋ parce que de nombreux indices désignent les États Unis🇺🇸 comme principal bénéficiaire de ces sabotages et probable auteur et commanditaire :

□Déclarations antérieures de Biden, Blinken, Nuland

□Mouvements suspects d’hélicoptères américains🇺🇸 sur zone

□Données fournies par la Russie🇷🇺

CONCLUSION

▪️Le narratif sur la responsabilité russe n’a pas pris

▪️Selon la rumeur, il s’agirait d’une opération commanditée par les États Unis🇺🇸, avec l’appui du Royaume Uni🇬🇧 et de la Pologne🇵🇱

▪️La plupart des gouvernements et des services de renseignements du monde entier en seraient convaincus, y compris dans l’Union Européenne🇪🇺

▪️Si cette rumeur est vraie, elle permet de mesurer l’asservissement des dirigeants des pays de l’Union Européenne🇪🇺

  • ils sauraient tous que c’est Washington qui a ordonné cet acte de guerre, principalement dirigé contre l’Allemagne🇩🇪 et l’approvisionnement de l’Union Européenne🇪🇺 en gaz
  • mais aucun n’oserait l’avouer.