🇷🇺 AUTRES RÉVÉLATIONS DU PDG DE ROSNEFT

Jeudi 27 octobre 2022

Par/François Asselineau @UPR_Asselineau

Lors de son discours à Bakou en Azerbaïdjan🇦🇿, Igor Sechin, PDG de Rosneft, a aussi fait part de son analyse de la situation énergétique.

⛽️Il estime que le refus de l’Union Européenne🇪🇺 de s’approvisionner en énergie russe menace de 6,5 à 11,5% du PIB européen🇪🇺 et 16 M d’emplois.

Selon Sechin,les secteurs clés de l’industrie européenne sont en crise :

- métallurgie
- chimie
- pâte à papier
- industries agricoles.

🚨 Il estime à -20/-45% la réduction potentielle de la production dans l’industrie chimique et jusqu’à -30/-60% dans la métallurgie.

⚠️Selon Sechin, 70 % des capacités de production d’engrais azotés seraient déjà arrêtées en Europe, et la production d’aluminium aurait été réduite de -25 %.

Dans le même temps, les États-Unis sont contraints de se battre pour MAINTENIR LEUR « HÉGÉMONIE À TOUT PRIX ».

⚠️Pour le PDG de Rosneft :

▪️l’🇪🇺 est devenue « la principale victime de la politique américaine »

▪️elle a perdu à la fois sa souveraineté et sa capacité à diversifier les approvisionnements énergétiques.

▪️« L’introduction de plafonds [sur les prix de l’énergie] est une attaque…

…non seulement contre les fondamentaux du marché, mais aussi contre les fondamentaux de la souveraineté.

Selon Sechin, l’idée est d’abolir les droits souverains des pays sur leurs propres ressources, les « bons » pays qui manquent de ressources en ont plus besoin que les « mauvais ».

Au même moment, aucune restriction ne s’applique aux États Unis🇺🇸 eux-mêmes.

Sechin souligne que LES PRIX DU GAZ AUX ETATS UNIS🇺🇸 SONT DÉSORMAIS 5 FOIS INFÉRIEURS À CEUX EN UNION EUROPENNE🇪🇺

Mais les dirigeants européens, sous tutelle des Etats Unis🇺🇸, poursuivent une politique énergétique à l’opposé du bon sens.

=FIN=