🚨LE NEW YORK TIMES POURSUIT LA COMMISSION européenne🇪🇺 EN JUSTICE

Mardi 14 février 2023

Par/François Asselineau @UPR_Asselineau

pour son incapacité à rendre publics les SMS entre la présidente von der Leyen et le PDG de Pfizer Albert Bourla.

L’instance a été déposée le 25 janvier à la CJUE🇪🇺 et rendue publique seulement ce 13/2

⚠️ Le New-York Times va plaider devant la Cour de Justice de l’Union Européenne

▪️que la Commission européenne🇪🇺 est légalement tenue de publier les SMS

▪️que ceux-ci pourraient contenir des informations importantes sur les accords passés par l’ Union Européenne🇪🇺 pour acheter des milliards € de doses d’injection ARNm COVID-19. 💰🚨

Aucune information détaillée n’est encore disponible en ligne.

⚠️Le New York Times a refusé de commenter l’affaire.

⚠️La Commission Européenne🇪🇺 n’a pas répondu non plus à une demande de commentaire.

⚠️Cette instance fait suite à l’enquête de janvier 2022 de la Médiatrice🇪🇺 Emily O’Reilly.

🔎Cette enquête de la Médiatrice avait révélé

▪️que la Commission Européenne🇪🇺 n’avait pas explicitement demandé au bureau personnel de Von der Leyen de rechercher les fameux SMS

▪️et ce, malgré la demande d’accès public formulée par un journaliste de http://netzpolitik.org, Alexander Fanta

⚠️ En réponse, la vice-présidente de la Commission🇪🇺 « chargée des Valeurs et de la Transparence » [sic !], la Tchèque Věra Jourová, avait affirmé que les SMS de Von der Leyen avaient « peut-être été supprimés, en raison de leur "nature éphémère et de courte durée… »

😂 La blague !

⚠️ De son côté, le quotidien allemand🇩🇪 Bild avait précédemment déposé une série de demandes contre la Commission pour obtenir la divulgation de documents liés aux négociations pour acheter les "vaccins" COVID-19 fabriqués par Pfizer/BioNTech et AstraZeneca.

Plusieurs de ces requêtes ont été rejetées par les tribunaux, mais Bild (propriété d’Axel Springer) a obtenu des documents relatifs aux pourparlers, y compris des échanges de courriels à c.juin 2020.

⚠️Mais aucun contact de von der Leyen avec le PDG de Pfizer Bourla n’a été révélé

🚨CONCLUSION

Le scandale des contrats secrets passés entre Leyen et Bourla, sans que l’on sache ce qu’ils contiennent, défie d’autant plus l’imagination que des milliards € sont en jeu.

La presse américano-allemande🇩🇪🇺🇸 est à l’affût et agit.

La presse française🇫🇷, muselée, se tait misérablement.

Quelle honte !

Revenir en haut