LES MÉDIAS GÊNÉS PAR LE FREEDOM DAY

Lundi 19 juillet 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

[1/n] ▪️88% de la population🇬🇧 a reçu une 1re dose de #vaccin

▪️68% a reçu une 2de dose

⚠️𝗚ê𝗻𝗲 𝗻°𝟭

Malgré ces taux, les contaminations augmentent très vite : +50.000 cas vendredi.

Cela ruine le narratif de Macron.

https://www.google.com/amp/s/www.lci.fr/amp/international/covid-19-coronavirus-freedom-day-au-royaume-uni-1200-chercheurs-s-alarment-de-la-levee-des-dernieres-restrictions-lundi-2191744.html

[2/n] Mettant en pratique ses promesses et le narratif officiel selon lequel une couverture vaccinale quasi-totale permet le retour à la vie d’avant (même narratif que Macron), B.Johnson a décidé d’abandonner toutes les restrictions ce 19 juillet, qualifié de "Jour de la Liberté"

[3/n] 𝗚ê𝗻𝗲 𝗻°𝟮 Seulement voilà : les mêmes médias qui nous assurent que seule la vaccination obligatoire de tous permet de revenir à la vie d’avant prennent soudain peur devant le « pari risqué » de Boris Johnson et invoquent le « cri d’alarme lancé par 1200 chercheurs ».

[4/n] Même s’ils retardent cette épreuve de vérité, il va bien falloir que les médias choisissent entre les deux narratifs contradictoires

▪️soit une vaccination de près de 90% permet l’éradication du virus et le retour à la vie d’avant,

▪️soit elle ne permet ni l’un ni l’autre.

[5/n] Le 28/06, le ministre 🇬🇧 de la Santé Sajid Javid a fait une déclaration très importante :

« Aucune date ne serait accompagnée d’un risque zéro vis-à-vis du #Covid19, nous savons que nous ne pouvons tout simplement pas l’éliminer, nous devons vivre avec. »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-nouveau-ministre-britannique-de-la-sante-maintient-la-levee-des-restrictions-au-19-juillet-20210628

[6/n] 𝗚ê𝗻𝗲 𝗻°𝟯

Il n’a pas été donné à cette déclaration le retentissement qu’elle méritait car elle est très gênante pour le narratif officiel du « Tout vaccin ».

🇬🇧 a un des % de vaccinés les + forts du monde et plusieurs mois d’avance sur 🇫🇷 dans la compréhension de Covid19

[7/n] La déclaration du ministre 🇬🇧 résonne donc comme une sorte d’aveu d’impuissance devant un phénomène naturel.

Tout donne à penser que le gvt de Londres s’est résolu à considérer la #Covid comme un phénomène grippal destiné à durer et contre lequel les vaccins fonctionnent mal.

[8/n] Tout donne aussi à penser que, constatant que la vaccination de 88% des Britanniques n’empêche nullement la flambée épidémique, le gvt 🇬🇧 a décidé de faire désormais confiance à l’immunité naturelle des humains, en acceptant une contamination générale de la population.

[9/FIN] 𝗚ê𝗻𝗲 𝗻°𝟰

Si tel est bien le raisonnement de Londres, il est très gênant pour nos médias d’en faire état.

Car ce serait reconnaître que les stratégies d’interventions minimales de pays comme 🇸🇪 ou 🇧🇾, qu’ils ont critiqué si durement depuis 1an1/2, étaient les bonnes.