⛔LA FRANCE S’ENGAGE DANS UNE IMPASSE POLITIQUE ET SANITAIRE

Lundi 26 juillet 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

[1] Le Parlement a donc voté cette nuit, en extrême urgence et dans le dos des Français, une loi

▪️liberticide

▪️injuste

▪️ségrégationniste

▪️absurde

▪️et qui va se révéler très vite inapplicable

https://www.lci.fr/sante/covid-corse-33-cas-positifs-dans-une-colonie-de-vacances-de-sagone-malgre-des-pass-sanitaires-valides-2192316.html

[2] Cette loi a été votée alors que les manifestations qui la dénoncent ne cessent de se multiplier en France.

Ce vote pourrait bien se révéler un suicide politique pour les partis du système autres que LREM qui peut tabler sur un électorat pro-Pass fanatisé par les grands médias

[3] Au tout premier rang des victimes politiques de ce coup de force figure LR. Le parti de @ChJacob77 aurait pu prendre la tête d’une opposition parlementaire.

Il s’est au contraire complètement déshonoré par sa veulerie et sa servilité empressée à la Macronie et à BigPharma.

[4] Il suffit d’examiner quelle a été l’attitude, dans cette affaire, des candidats à la candidature présidentielle issus de LR.

Que ce soit @xavierbertrand, @vpecresse, @laurentwauquiez ou @MichelBarnier, tous ces prétendants à l’Élysée se sont planqués pour parler d’autre chose.

[5] Le discrédit est comparable pour les partis satellites situés entre LR et LREM (UDI, MoDem, Agir…).

Leur principale ligne politique consiste toujours à servir le pouvoir en place et à bouffer à tous les râteliers, tout en prenant l’air philanthrope et soucieux de Tartuffe.

[6] La situation n’est guère plus brillante au PS ou à EELV.

Plusieurs personnalités de ces partis ont même trouvé le moyen de faire de la surenchère face à Macron, en réclamant sur l’air des lampions la vaccination obligatoire pour tous.

Sacrée opposition !

[7] Quant à LFI et au RN, leurs parlementaires se sont certes opposés au projet de loi, ont déposé des amendements qui n’ont pas été adoptés.

Mais cette opposition a été faite avec mollesse et manque de conviction, ce qui a sidéré beaucoup d’électeurs qui leur faisaient confiance.

[8] Et maintenant ?

La tactique de Macron est claire.

Il espère que l’arrivée du mois d’août et des congés estivaux va faire s’essouffler le mouvement de protestation.

S’il le faut, il enverra des agents provocateurs et usera de la répression comme ce fut le cas des #GiletsJaunes

[9] Mais il n’est pas certain que Macron va pouvoir se débarrasser de ce mouvement de cette façon.

Car la mise en œuvre pratique de cette loi va inévitablement produire, jour après jour, de nouvelles situations intolérables ou ubuesques, montrant l’absurdité du #PasseSanitaire.

[10] En outre, Macron se tromperait lourdement s’il espère que les quelque 41% de Français qui n’ont toujours pas reçu de 1re dose vont finir par se laisser fléchir rapidement.

Il a tellement divisé les Français qu’il est probable que 30 à 35% sont déterminés à ne jamais céder.

[11] En outre, beaucoup de Français, même vaccinés, ne sont pas d’accord, ni avec le principe du #Passesanitaire ni avec les contraintes quotidiennes exaspérantes qu’il va créer.

⚠️ On peut donc anticiper qu’une large partie de la population va entrer dans une résistance passive.

[12] Comme on l’a constaté récemment à Moscou, et comme on le constate d’ores et déjà en France, cette résistance passive peut provoquer

↪ un effondrement de la fréquentation des lieux publics et privés accueillant le public, et une quasi-paralysie de pans entiers de l’économie.

[13 - FIN] Il y a donc tout lieu de penser que la France, où la situation politique et sociale est déjà explosive depuis 2018, ne s’enfonce aujourd’hui dans une nouvelle impasse où les tensions et les passions risquent encore plus de s’aggraver.