🚨 AU SECOURS ! 🚨

Samedi 24 avril 2021 — Dernier ajout dimanche 25 avril 2021

François_Asselineau @UPR_Asselineau

🚨 AU SECOURS ! 🚨

LA COMMISSION 🇪🇺 VEUT FAIRE DE L’UE « UN PÔLE MONDIAL D’EXCELLENCE EN MATIÈRE D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE »

[1] Ceux qui ont de l’expérience savent que lorsque l’UE et la Commission 🇪🇺 lancent des grands programmes et des belles promesses, l’échec absolu est assuré !

[2] Ainsi ▪️ le 24 mars 2000, le Conseil 🇪🇺 , sur proposition de la Commission 🇪🇺 , avait adopté la « stratégie de Lisbonne ». L’objectif officiel était de faire de l’UE « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde » en 2010. ⤵️

L’ÉCHEC FUT TOTAL.

[3] Au cours des 10 ans 2000-2010, la prétendue « stratégie de Lisbonne » s’embourba dans la bureaucratie, l’incompétence, les blocages et les intérêts contradictoires des États-membres. Et l’UE devint… l’économie développée la MOINS compétitive et la MOINS dynamique du monde ! 😳

[4] Mais, comme dans toute structure soviétoïde, aucun échec -jamais !- ne peut remettre en cause le dogme fondateur. Les apparatchiks de la « construction du socialisme » avaient toujours de bonnes raisons pour expliquer les échecs du Gosplan et pour promettre de futures réussites

[5] De même, les apparatchiks de la « construction européenne » ont toujours de très bonnes raisons : ▪️ pour expliquer a posteriori les échecs à répétition des politiques de la Commission 🇪🇺

▪️ et pour promettre que la Commission va obtenir une réussite mirobolante la prochaine fois.

[6] Confrontée à l’échec de la « stratégie de Lisbonne »2000-2010, la nomenklatura bruxelloise lança donc…une nouvelle stratégie décennale 2010-2020, baptisée « Europe 2020 » Cela revenait à accepter l’idée que ceux-là mêmes qui avaient tout raté allaient cette fois-ci tout réussir

[7] Présenté par la Commission 🇪🇺 en mars 2010, adopté par le Conseil en juin, ce nouveau projet visait une « croissance intelligente, durable et inclusive » [sic] « Europe 2020 » avait 3 objectifs : 1️⃣ l’innovation 2️⃣ l’accroissement du taux d’emploi 3️⃣ la durabilité de la croissance

[8] En 2021, il faut faire le bilan de la stratégie « Europe 2010-2020 ». Et c’est peu dire que le désastre est complet. Il l’était déjà en 2019, avant que la gestion catastrophique de la #Covid_19 par 🇪🇺 ne porte le coup de grâce. En fait, tous les indicateurs sont au rouge dans 🇪🇺

[9] C’est dans cette perspective historique des 20 dernières années qu’il faut replacer l’info du jour. Après l’échec écrasant de la « stratégie de Lisbonne 2000-2010 » et la catastrophe de « Europe 2010-2020 », la Commission 🇪🇺 nous annonce la bouche en cœur…qu’elle gère la suite !

[10] Uniquement préoccupés par les pouvoirs qu’ils s’accaparent, ne se sentant aucune responsabilité dans les calamités et les gouffres financiers qu’ils provoquent, les apparatchiks 🇪🇺 jouent de leurs appuis politiques pour échapper à toute sanction et pour conserver leurs postes

[11] Et c’est ainsi que, sans présenter d’excuses et encore moins de démission, la Commission🇪🇺nous annonce qu’elle vient d’accoucher « de nouvelles règles et actions visant à faire de l’Europe le pôle mondial d‘une intelligence artificielle digne de confiance. » [sic]

[12] Au moins a-t-elle la pudeur, cette fois-ci, de ne pas annoncer d’échéance décennale ⤵️ Cela évitera que des citoyens qui s’interrogent sur où passent leurs sous💶, ne demandent des comptes en 2030 si ce plan de🇪🇺 pour l’IA ne débouche pour la énième fois que sur un désastre.

[13] Il y a d’ailleurs tout lieu de penser que nouveau désastre il y aura puisque la bureaucratie, l’incompétence, l’irresponsabilité et l’opposition des 27 intérêts nationaux n’ont pas disparu d’un coup de baguette magique au sein de🇪🇺.

[14 et FIN] Et comme Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur, est l’un des responsables de cette stratégie🇪🇺 sur l’IA, il y a vraiment tout lieu d’être inquiet. 🚨C’est déjà lui qui est aujourd’hui en charge du plan🇪🇺 de vaccination #COVID19 et c’est…un désastre.