👪👨‍👧‍👧 INSTRUCTION EN FAMILLE :

Vendredi 13 août 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SUPPRIME UNE LIBERTÉ DE PLUS

[1] ▪️Tweet d’Anne Limoge, Responsable UPR questions d’éducation

➡️ Au nom de la lutte contre le « séparatisme », le Conseil constitutionnel vient de valider la réforme de l’instruction en famille.

[2] Au lieu d’un droit, l’instruction en famille devient une faveur à solliciter.

Elle est désormais soumise à autorisation, dans un cadre précis, et elle ne peut plus être accordée que pour une durée d’un an, renouvelable.

[3] Ce droit à l’instruction en famille était utilisé par peu de parents.

Mais l’instruction en famille pouvait se révéler une solution particulièrement bien adaptée pour des enfants lourdement handicapés, ou victimes d’autres élèves, ou pour des familles vivant loin de tout.

[4] L’instruction en famille offrait en outre à des familles la liberté de choix des méthodes d’enseignement.

⚠️ En bref, ce droit à l’instruction en famille est donc supprimé, au moment même de la pression à l’obligation vaccinale covid.

N’y aurait-il pas un lien ?

[5] Les enfants inscrits en instruction en famille en 2021/2022 pourront encore poursuivre les deux années suivantes, s’ils ont un contrôle positif de l’inspecteur d’académie chargé de leur suivi.

Mais il est à prévoir que cette possibilité sera refusée le plus possible.

[6] ⚠️On peut prévoir que les refus d’instruction en famille et les obligations de re-scolarisation seront très nombreuses.

Il est à craindre aussi que la vaccination obligatoire des enfants contre #COVID19 ne soit décidée pour la rentrée scolaire et menée dans les établissements

[7/FIN] En conclusion, le Conseil Constitutionnel a encore une fois trahi son rôle de défenseur des libertés publiques contre un exécutif de plus en plus tyrannique.

Il efface une liberté de plus, que de nombreux parents voyaient avec espoir.

Anne Limoge Responsable Éducation