🇦🇫 POUTINE ET L’AFGHANISTAN

Mardi 24 août 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

https://www.courrierinternational.com/article/verbatim-vladimir-poutine-ne-veut-aucun-refugie-afghan-dans-les-pays-dasie-centrale

Macron et les dirigeants politiques français (à commencer par ce pauvre Bertrand qui croit qu’il peut convoquer la Russie), devraient écouter Poutine :

« Nos partenaires occidentaux demandent avec insistance que les réfugiés soient répartis dans les pays d’Asie centrale en attendant que des visas leur soient donnés pour aller aux Etats Unis🇺🇸 ou dans d’autres pays.

Ce qui signifie que vers ces pays, qui sont nos voisins, on peut envoyer des gens sans visa, mais chez soi hors de question de les admettre sans visa.

« ..Voilà une approche fort humiliante de la question ! Nous [la Russie🇷🇺] partageons une frontière avec ces pays. Et entre eux et nous, il n’y a pas de politique de visas. Imaginez un peu : les réfugiés affluent dans ces pays, mais qui y a-t-il parmi eux ? Qu’est-ce que nous en savons ? »

« Il peut y en avoir des milliers, des centaines de milliers, et même des millions ! La frontière, c’est des milliers de kilomètres. N’importe qui peut prendre sa voiture ou son âne et partir par les steppes. Et que pouvons-nous faire alors ? »

⚠️ Puis Poutine a précisé sa volonté : « Nous ne voulons pas que, sous l’aspect de réfugiés, des combattants [islamistes] pénètrent à nouveau dans notre pays…

Nous ne voulons à aucun prix que ce qui s’est passé dans les années 1990 et au milieu des années 2000 se reproduise ! »

Poutine a ensuite fait référence aux guerres de Tchétchénie et à la vague d’attentats meurtriers qui avait suivi sur le territoire russe🇷🇺 :

« Les horreurs que nous voyons aujourd’hui sur le territoire de l’Afghanistan se sont produites chez nous ! Et il n’y a pas si longtemps ! »

⚠️En conclusion, selon les médias présents au discours de Poutine, celui-ci a fait montre d’une « intransigeance totale » ⤵️

« Il était clair qu’aucun réfugié afghan n’entrerait sur les territoires du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan. »

🚨Le président russe sait de quoi il parle.

Il a une longue expérience des risques extrêmes encourus en cas de naïveté ou de laxisme sur la question des réfugiés venus d’Asie centrale.

D’où son discours d’extrême fermeté, qui tranche terriblement avec les atermoiements de Macron.

Il serait indigne que la France ne recueille pas les Afghans qui ont aidé notre présence en Agfhanistan🇦🇫 ou qui se sont battus aux côtés des soldats français🇫🇷.

⚠️Mais les Afghans concernés n’excèdent pas quelques centaines.

Cela n’a rien à voir avec un accueil irréfléchi de tous les « réfugiés afghans🇦🇫 ».

⚠️Mais les déclarations récentes de Von der Leyen, Pdte de la Commission de l’union européenne🇪🇺, incitent au contraire à un accueil général et indifférencié des « réfugiés afghans🇦🇫 ». La politique d’ouverture de l’union européenne🇪🇺 s’affiche donc comme le contraire exact de la politique de fermeture russe🇷🇺.

https://www.france24.com/fr/europe/20210822-afghanistan-l-ue-exhorte-les-%C3%A9tats-membres-%C3%A0-accepter-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-afghans

CONCLUSION

La question des « réfugiés afghans🇦🇫 » risque de provoquer de nouveaux drames dans les mois et années à venir.

La ligne doit pourtant être claire :

▪️oui à l’accueil des Afghans connus et répertoriés précisément comme « amis de la France🇫🇷 » par notre ambassade à Kaboul et nos services.

▪️mais extrême fermeté et vigilance face aux « réfugiés » inconnus.

▪️la France doit, non pas "convoquer un G20 avec la Russie🇷🇺 et la chine🇨🇳" comme le lance de façon risible cet incompétent de Bertrand, mais demander au Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) de l’ONU de faire son travail !

Le HCR🇺🇳 doit :

  • ouvrir des camps de réfugiés dans les pays voisins qui l’accepteront (Pakistan ?)
  • analyser les réfugiés selon leurs motivations et les risques qu’ils encourent
  • les répartir dans tous les États membres🇺🇳, de préférence dans les pays musulmans peu peuplés Arabie Saoudite🇸🇦 Émirats Arabes Unis🇦🇪