💪LE BRAS D’HONNEUR DE BIDEN AUX ÉCOLOS RIDICULISE LES DIRIGEANTS POLITIQUES FRANÇAIS

Mercredi 1er septembre 2021 — Dernier ajout jeudi 2 septembre 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

L’administration Biden vient d’annoncer qu’elle ouvre plus de 320000km² (soit 3/5e de la superficie de la France🇫🇷) dans le golfe du Mexique à l’exploration pétrolière et gazière.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/joe-biden/climat-joe-biden-approuve-ouvre-la-voie-a-l-exploitation-petroliere-d-une-gigantesque-zone-marine_4756049.html

Le gvt américain🇺🇸 va ainsi mettre aux enchères

▪️1,1 Md de barils de pétrole

▪️125 Mds de mètres cubes de gaz

Cette décision soulève l’indignation de tous ceux qui avaient cru à la fable média du gentil Biden luttant contre le réchauffement climatique après avoir vaincu le méchant Trump.

Pour les écologistes, « l’administration Biden s’est pliée à l’industrie pétrolière en ignorant l’urgence climatique croissante »

Ils critiquent la Sec.État Intérieur, Deb Haaland, 1re Amérindienne à avoir un tel poste⤵️et qu’ils croyaient favorable à la défense de l’environnement

Cette décision du gvt américain🇺🇸prouve que la propagande anti-Trump et pro-Biden de 2020 reposait sur un "narratif" mensonger, en particulier quant à « l’urgence climatique ».

Elle n’en a pas moins été gobée et récitée sans le moindre esprit critique par de nombreux dirigeants politiques français🇫🇷

🔎 Il est instructif de relire aujourd’hui les messages enflammés de félicitations que plusieurs candidats déclarés à notre élection présidentielle de 2022 avaient publiés sur leur compte Twitter à l’annonce de l’élection de Biden…

Ainsi@vpecresse a félicité Biden pour son élection dès le 7 novembre 2020, en se déclarant « heureuse de voir cette grande nation (les Etats Unis🇺🇸) rejoindre notre lutte contre le réchauffement climatique » 😅

Ainsi@xavierbertrand a félicité Biden pour son élection le 7 novembre 2020, en se félicitant des « défis à mener en commun » :

  • la « guerre contre l’islamisme »

(Bertrand n’avait rien vu venir de la fuite des Etats Unis🇺🇸 du bourbier afghan)😅

  • la « lutte contre le réchauffement climatique »🤣

Ainsi@Anne_Hidalgo a félicité Biden (en américain s’il vous plaît !) pour son élection dès le 7 novembre 2020, en voyant dans son élection le symbole qu’il fallait « plus que jamais agir ensemble face à l’urgence climatique » 😅

Ainsi@yjadot a félicité Biden pour son élection dès le 7 novembre 2020, en poussant un « Ouf ! » de soulagement et en s’extasiant que « l’espoir renaît » pour le climat…et pour la coopération internationale 😅

Ainsi@EricPiolle a félicité Biden pour son élection dès le 7 novembre 2020, en y flairant « une bonne nouvelle pour la planète » et le climat…😅

Enfin,@EmmanuelMacron, ayant eu le nouveau Pdt des Etats Unis🇺🇸 au téléphone le 24 janvier,s’est félicité d’une « grande convergence de vues » avec Biden sur

▪️le Covid🥴

▪️le #Climat🤣

▪️et leur « volonté d’agir ensemble pour la paix au Moyen-Orient »…

comme on vient de le voir en Afghanistan !🥶

⚠️ La relecture de tous ces messages en dit long sur le mélange d’orgueil et d’empressement à la servilité de leurs auteurs.

La différence avec la retenue de Poutine saute aux yeux.

Il avait attendu plusieurs semaines que le résultat soit définitif puis avait félicité prudemment.

Pour ce qui me concerne, je n’avais publié aucun message Twitter pour féliciter Biden

▪️d’abord parce que je n’ai pas la même outrecuidance que Pécresse, Bertrand, Hidalgo, Piolle ou Jadot qui semblaient croire que tout Washington brûlait d’envie de connaître leurs réactions !😁

▪️ensuite parce que l’élection était hautement controversée,qu’elle allait faire l’objet de recours, et qu’il était donc d’une grande puérilité et d’une grande imprudence de féliciter Biden si rapidement.

Cette précipitation ressemblait tristement à une frénésie dans l’allégeance.

▪️enfin parce qu’il crevait déjà les yeux

  • que Biden n’était que le pion sénile de l’oligarchie américaine🇺🇸 et de l’union européenne🇪🇺
  • et qu’il avait été propulsé à la Maison Blanche par une concertation médiatico-financière de même nature que la manipulation médiatique qui catapulta Macron à l’Élysée en 2017.

Quiconque réfléchissait un instant pouvait donc deviner sans peine que Biden, une fois élu, ne pourrait rien refuser aux puissances d’argent qui venaient de le faire élire.

De même que Macron ne peut rien refuser à BigPharma, McKinsey, ou aux grands fonds de pension américains🇺🇸 de l’Arabie Saoudite🇸🇦 du Qatar 🇶🇦etc.

CONCLUSION

Par leurs messages à Biden, les Pécresse, Bertrand, Hidalgo, Jadot, Piolle, etc. ont montré que rien ne les distingue en fait de Macron.

Ils sont mus par un carriérisme banal, une intelligence sans imagination, des réflexes moutonniers et un criant manque d’envergure.