🚨L’OCCIDENT SUR LA PENTE TERRIFIANTE DES AUTODAFÉS

Mardi 7 septembre 2021

François Asselineau ✔ @UPR_Asselineau

[1] En Ontario au Canada🇨🇦, 5000 livres jeunesse ont été détruits dans des bibliothèques catholiques, dans un but de réconciliation avec les peuples autochtones.

Une « cérémonie de purification » a même brûlé 30 livres.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1817537/livres-autochtones-bibliotheques-ecoles-tintin-asterix-ontario-canada

🔥 Dans le viseur de ces nouveaux Inquisiteurs figurent des albums de Tintin, qui ont été détruits.

🧐Il était reproché à "Tintin en Amérique"(1932) d’avoir un « langage non acceptable » et d’utiliser notamment l’appellation « Peau-Rouge ».

"Le Temple du Soleil" a aussi été retiré.

Au XXIe siècle comme à toute période de l’Histoire, il faut certes tenir compte de l’évolution des mentalités.

Des formulations, des idées, des représentations mentales, des expressions, jadis très banales, peuvent devenir désuètes, caduques, voire choquantes et blessantes.

Il faut cependant distinguer ce qui relève d’un examen critique mais serein du passé, de ce qui relève de la relecture haineuse et de l’hystérisation des débats.

⚠️ La haine ne peut mener qu’à l’obscurantisme intellectuel ou religieux et à la montée des violences identitaires.

L’histoire de l’humanité est jalonnée par la destruction des livres.

Car les livres représentent la diversité des cultures et des civilisations, des savoirs, les connaissances et les doutes.

🔥Brûler des livres, c’est refuser dialogue et débat et imposer son point de vue unique

Dans l’histoire ancienne, on a ainsi connu l’intolérance de l’empereur chinois Qin Shi Huangdi, premier empereur de la dynastie Qin, qui ordonna « l’incendie des livres » en 213 av. J.-C., puis l’enterrement vivant de 460 lettrés confucéens en 210 av. J.-C.⤵️

Le mot "autodafé" vient du portugais « auto de fé », c’est-à-dire « acte de foi ».

⏳Il fut utilisé à partir du XVe siècle pour désigner une cérémonie de pénitence publique, organisée par le tribunal de l’Inquisition espagnole🇪🇸ou portugaise🇵🇹, durant laquelle étaient proclamait ses jugements.

Les persécutions de l’Inquisition concernèrent d’abord l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 puis l’expulsion des Musulmans en 1502, 1525, et 1609, obligeant les juifs et les musulmans restés sur place à se convertir ou à périr sur des bûchers.

En France, le premier autodafé eut lieu à Blois,où 37 Juifs, accompagnés d’enfants, furent mis au bûcher avec leur livres.

🔥Au cours des XVe-XIXe siècles, des milliers d’autodafés d’hérétiques et de livres se tinrent sur plusieurs continents.

(Bûcher de Cathares en France⤵️)

Après la conquête espagnole🇪🇸 du Mexique actuel au XVIe siècle,les écrits (« codex ») des civilisations préhispaniques mayas et aztèques furent brûlés par des religieux, convaincus que ces textes sacrés étaient associés aux démons et aux superstitions.

(1 des 4 codex maya subsistants⤵️)

La tragique histoire des autodafés ne s’est hélas pas terminée à l’époque contemporaine.

▪️le 10 mai 1933, à Berlin, des étudiants nazis brûlèrent deux camions remplis de 20.000 livres qualifiés « d’écrits juifs nuisibles »,en présence de Goebbels, ministre de la Propagande⤵️

Les livres contraires à « l’esprit nazi » (Freud, Marx, Zweig, Erich Maria Remarque, Einstein..) furent brûlés dans les bibliothèques à Berlin, Munich, Nuremberg, Hanovre…

Des « artistes dégénérés », tels Van Gogh, Picasso, Matisse, Cézanne et Chagall, furent bannis des musées.

▪️25-28 août 1992

La Bibliothèque nationale de Sarajevo,prise pour cible par des extrémistes serbes, fut complètement détruite par le feu⤵️

Elle possédait 1M de livres, dont 150.000 livres rares et manuscrits, Seuls 10 % des collections échappèrent à ce « mémoricide » délibéré

▪️1998/2001

En Afghanistan, en 1998 et durant trois ans, les talibans, après avoir détruit les statues de Bouddha dans les falaises de Bamiyan, détruisirent systématiquement plus de 55.000 livres rares et de grande valeur historique, en ne préservant que des textes coraniques.

▪️janvier 2013

Dans le nord Mali, des islamistes tentèrent de brûler les milliers « manuscrits de Tombouctou », documents uniques vieux de plusieurs siècles écrits en arabe et en peul, classés par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité.

90% de ces manuscrits furent sauvés

[FIN] ⚠️Toute l’histoire montre qu’il faut être très inquiet et vigilant lorsque des forces politiques commencent à brûler des livres.

🔥 Comme le résuma le grand écrivain et poète allemand🇩🇪 du XIXe siècle Heinrich Heine :

« LÀ OÙ L’ON A BRÛLÉ LES LIVRES, ON FINIT PAR BRÛLER DES HOMMES. »